32e Édition de Vues d’Afrique : Les Films à Voir

32e Édition de Vues d’Afrique : Les Films à Voir

Le printemps sera chaud dans la métropole québécoise! En effet, du 17 au 24 avril, la 32e édition du Festival international de cinéma Vues d’Afrique fera grimper le mercure à Montréal, en offrant aux cinéphiles une centaine de fictions, documentaires et films jeune public, d’une trentaine de pays. Entre les séances, le public pourra visiter des expositions d’arts visuels, assister à des concerts, faire des découvertes mode/beauté ou gourmandes, et même se dégourdir lors de classes de mise en forme! Voici quelques projections qui ont retenu l’attention de l’équipe de Jeans et Stilettos.

Vues_Afriques2016_Jeans & Stilettos

Dans L’œil du cyclone de Sékou Traoré, on assiste à un duel corsé entre une jeune avocate commise d’office et son client, un rebelle accusé de crimes de guerre. Une réflexion pertinente sur le pouvoir, la justice et les moyens employés pour défendre ses idéaux.

Le long métrage de Tala Hadid Ital el layl (The Narrow Frame of Midnight) raconte le voyage d’un petit groupe d’individus écorchés : une jeune orpheline enlevée, puis vendue, un criminel et sa copine tourmentée, un écrivain à la recherche de son frère disparu. On les suit à travers le Maroc, la Turquie, le Kurdistan, le souffle coupé par la beauté de cette œuvre empreinte de poésie.

À (re)découvrir : le travail de Martine Chartrand, qui recevra cette année le Prix hommage du Conseil international des radios et télévisions d’expression française au Festival. Au menu : ses courts métrages d’animation de peinture sur verre Âme noire et MacPherson, le documentaire Le Mystère MacPherson de Serge Giguère, sur le processus de création de l’artiste visuelle et cinéaste, de même qu’une performance en direct.

Autre prestation à ne pas rater, celle du rappeur québécois d’origine haïtienne Dramatik, membre du groupe vétéran Muzion. Le parrain de cette 32e édition de Vues d’Afrique montera sur les planches pour présenter aux festivaliers les chansons de ses albums La Boîte noire et Radiothérapie, qui lui ont valu deux Félix du meilleur album hip-hop au Gala de l’ADISQ.

Toujours pour les mélomanes, Racines, sur le pèlerinage en Jamaïque du reggae man Tiken Jah Fakoly, lors de l’enregistrement de son plus récent album. Derrière la caméra : Jessy Nottala, qui a réalisé plusieurs vidéoclips du chanteur ivoirien.

Puis, dans Québégalais, Sylvain Elfassy braque les projecteurs sur le musicien sénégalais Karim Diouf, qui habite au Québec depuis 20 ans, connu entre autres pour son travail avec le groupe Les Colocs.

Boko Haram, le groupe État islamique, les attaques à Paris, à Bruxelles, en Turquie, au Nigéria… Pour mieux comprendre ce mouvement idéologique extrémiste et le phénomène de la radicalisation, les réalisateurs François Margolin et Lemine Ould Salem sont allés à la rencontre de radicaux qui façonnent la pensée de milliers de djihadistes. Dans leur documentaire Salafistes, l’absence totale de commentaires et de narration, et des scènes difficiles à regarder. À voir pour mieux comprendre les événements qui défraient de plus en plus les manchettes et ce, partout sur le globe.

Finalement, on s’en voudrait de rater le volet de Vues d’Afrique dédié à Nollywood, la seconde plus importante industrie cinématographique au monde après Bollywood, en Inde, et avant Hollywood, aux États-Unis! Vous êtes surpris? Vous en apprendrez plus sur le septième art nigérian avec le documentaire Jimmy Goes to Nollywood de Jimmy Jean-Louis et Rachid Dhibou. Puis, laissez-vous séduire par la fiction romantique Flower Girl de Michelle Bello ou l’hilarante Gone Too Far de Destiny Ekaragha.

Toutes les infos ici : vuesdafrique.org

—-

Texte : Karine Tessier

Audrwey

Créatrice et Rédac Chef de Jeans & Stilettos
Community Manager et Content creator fan d'emojis, de séries tv et de chocolat ! Snap sous le pseudo "audrwey"

ARTICLES SUGGERES

Six Nouveaux Joueurs Rejoignent Les Bleus Chez Panini