31e Festival International Nuits d’Afrique de Montréal

31e Festival International Nuits d’Afrique de Montréal

Après des semaines de ciel gris et de températures fraîches, l’été semble enfin s’être pointé le bout du nez à Montréal. Avec la canicule s’amène la 31e édition du Festival international Nuits d’Afrique, qui se déroulera du 11 au 23 juillet dans la métropole québécoise. Coïncidence? On ne croit pas! 700 artistes de 34 pays y seront pour vous faire découvrir les musiques et cultures africaines, antillaises et latino-américaines. Morceaux choisis d’une programmation irrésistible.

En salles

Le concert d’ouverture sera donné par Amadou & Mariam, lauréats du prix Nuits d’Afrique de la francophonie 2017. Le couple malien, aimé autant pour ses rythmes dansants que son message d’espoir et de paix, sillonne le monde depuis plus de trois décennies. L’occasion idéale d’entendre ses nouvelles compositions afro-disco, qui se retrouveront sur l’album La Confusion, lancé en septembre prochain. Le 13 juillet, au Métropolis.

Le même soir, le Français d’origine sénégalaise et antillaise Tété montera sur les planches du Club Balattou avec son folk empreint de poésie. Ses textes, aussi sensibles qu’intelligents, traitent des enjeux cruciaux de notre époque, du sort des réfugiés aux OGM.

Un de nos coups de cœur parmi les artistes émergents québécois, Kae Sun présentera les chansons de son nouveau EP, Canary, le 15 juillet à La Sala Rossa. Réalisée par Ariane Moffatt, l’œuvre flirte avec l’électro, le hip-hop, la pop et le rocksteady. Des beats qui sonnent comme une tonne de brique, sur lesquels Kae Sun pose sa voix touchante et éthérée.

On connaissait déjà Ben l’Oncle Soul pour ses rythmes métissés et ses nœuds papillons. Mais son plus récent projet, Under My Skin, sorti l’an dernier, pique vraiment notre curiosité. Il est inspiré d’un road trip que le coloré chanteur a fait sur les routes américaines, au son des plus grands succès du crooner Frank Sinatra. Le 17 juillet, au National.

Un duo à ne pas manquer, celui des Bandidas. Charismatiques et espiègles, la Brésilienne Bïa et la Mexicaine Mamselle Ruiz unissent leurs voix pour interpréter autant des classiques, tels l’inoubliable La Llorona, que leurs propres compositions. Le 21 juillet, au Théâtre Fairmount.

5 jours d’activités gratuites

Du 18 au 23 juillet, les festivités se dérouleront également à l’extérieur, sur le Parterre du Quartier des spectacles. Au Village des Nuits d’Afrique, évidemment, toute une série de concerts. Vous ne voudrez pas rater ILAM, qui charme de plus en plus de Québécois avec ses mélodies pop, blues, reggae et ouest-africaines, sur lesquelles il chante en peule, en wolof et en français. Aussi, Seun Kuti, fils de la légende de l’afrobeat Fela, enflammera la métropole avec l’orchestre de son défunt père, Egypt 80. Il y a deux ans, Admiral T, dont les concerts se donnent à guichet fermé en France, avait offert une prestation explosive au festival. Il remet ça cette année, avec ses chansons qui allient dancehall, zouk et R&B.

Les curieux désireux d’en apprendre plus sur les cultures africaines, antillaises et latino-américaines pourront également écouter des conteurs, assister à des ateliers de musique ou de danse, visiter l’exposition sur la diversité culturelle montréalaise et admirer les projections visuelles de l’artiste Jérôme Delapierre en soirée. Aussi sur le site : des restaurants et des bars, le marché Tombouctou (une quarantaine de kiosques de bijoux, vêtements, œuvres d’art), la boutique du festival, des activités pour les enfants…

Pour toutes les informations sur la 31e édition du Festival international Nuits d’Afrique de Montréal, on visite le site officiel http://www.festivalnuitsdafrique.com ou on télécharge l’application sur iPhone ou Androïd.

Karine

Karine

Collaboratrice montréalaise de Jeans & Stilettos
Rédac en chef du webzine "Fragments Urbains". Journaliste/sous-titreuse/interprète. Végétarienne. Passionnée de mode et de football américain et utilisatrice du mot "chocolatine"... Snapchat: karinetessier80

ARTICLES SUGGERES

Les Plumes Francophones : Edition 2017

Les Plumes Francophones : Edition 2017 Populaire

Après un première édition en 2016 ayant rassemblé plus de 1 000 auteurs de 55 pays différents, le service d’autoédition d’Amazon a ouvert lors du Salon du livre le nouveau chapitre de son concours littéraire « Les Plumes Francophones ».

Lire la suite...